Azub Twin, le vélo

Vous trouverez ici quelques infos sur not’ vélo pas commun. Et comme je suis sympa, je vous fais ça en répondant aux questions que vous avez dans votre tête:

– Mais pourquoi s’embêter avec un machin de 3,50m de long?

Et bien c’est une bonne question cher lecteur. En fait, on avait pas l’intention au départ. Au départ, on voulait partir avec ça:DSCN0597 (640x480)

Un Lapierre d’occaz de 10 ans d’age, bon marché avec quelques adaptations. On a alors fait un entrainement digne des meilleurs sportifs: bières, saucissons et un peu de vélo. Rapidement, le verdict est tombé: faire du vélo fait mal au cul. Alors y’en a qui disent que ça dépend de la position sur le vélo et qu’au bout de plein de kilomètres, tu te fais les fesses. Moi je pense qu’à la fin d’une longue journée, tu marcheras toujours en cowboy, et c’est pas pasque tu te rends à un bal masqué.

Et puis, Stéphane Jean Luc le gredin s’est blessé à la hanche et il pouvait plus remonter sur une selle. Seule solution: le vélo couché. Et comme on voulait un tandem, et comme Manue voulait pas piloter un Pino, et comme les tandems couchés M5 et Nazca Quetzal sont super moches et pas adaptés pour les voyages d’aventuriers de la pédale qu’on est, il restait un seul choix: le Azub Twin (Tada!!! faut imaginer les feux d’artifice et la musique de rocky).DSCN0898  (800x600)

Oui, c’est des pâtes lettres. Et donc, a 2 semaines du départ, nous recevons notre beau vélo, qui a une classe d’enfer (les gilets jaunes ont été designés par karl lagarde fell).

DSCN2094 (1024x768)

– et alors, l’est comment l’vélo?

Ben le vélo, l’est pas pire. Tout confort, suspendu avant/arrière, de la belle mécanique, pensé et conçu pour le voyage au long court. Il est solide (vraiment solide, en atteste une rencontre fortuite avec un pick-up allemand qui nous a grillé une priorité). Il est facile à prendre en main. Georges Abitbol, l’homme le plus classe du monde le décrit en ces termes: « c’vélo, l’a plus de classe que Brad Pitt dans sa dernière pub Channel ».

Il a un beau cadre en aluminium. Je m’arrête un instant car j’entends déjà les puristes qui disent que si tu pars en voyage avec un cadre en alu, tu pourras jamais le faire ressouder sur le bord de la route par un va-nu-pied dans un garage chinois qui ressemble plus à une décharge qu’à un atelier de vélo. C’est pas faux. En même temps, j’imagine pas le poids du bordel s’il avait des tubes en ferraille. Et pis, comme disait les vieux de la Ferté-Bernard que l’on a croisé, « les soudures mon gars, c’est de la bel ouvrage ». Les tubes sont sur-dimensionnés, et le cadre est pas rapiécé comme pourrait l’être celui de quetzal (je veux pas balancer, mais m’a l’air fébrile le bourrin). On se fait franchement aucun souci sur la solidité du cadre ou sur les autres pièces du vélo (peut être un peu sur les poignées du siège arrière qui prennent les chocs en premier en cas de chute…).

– C’est t’y facile à pédaler? 

Oui, môsieur, pour sûr. Bon, tu galères les premiers tours de roues (genre les premiers jours). Notre amis japonais s’est fait quelques sueurs froides.

DSCN4579 (800x600)

Après quelques heures, jours, semaines, tu peux te fondre dans une circulation chinoise en faisant corps avec le banc de poisson des scooters et autres vélos qui t’entourent (et te permettre de mater le poumpoum short skaï noir de la gonzesse qui te double alors que tu roules entre un tractopelle et une machine non identifiée).

DSCN5652 (800x600)Le guidon haut est plus facile pour les manœuvres bien qu’un poil moins confortable.

Et l’a quoi de bien comme options ton bicloo?

– le Rolhoff SpeedHub. Je vous fais pas la pub (genre: cette magnifique pièce d’ingénierie allemande …). Pour ce genre de tandem, c’est le top. Les avantages: Ça t’évite de trop te poser la question de la vitesse a laquelle tu dois être lorsque tu t’arrêtes (tu peux changer les vitesses à l’arrêt).  Ça t’évite de dérailler quand ta chaîne commence à être usée (y a pas de dérailleurs, pas de plateau, pas de pignon). Ça t’évite de régler les butées de dérailleurs, ce qui est déjà pas simple sur un vélo, je te laisse imaginer le bordel pour un tandem aussi long. Inconvénient: ben c’est cher…

– la fourche White Brothers Rustler : 80mm de débattement pour une roue de 20″. Unique en son genre. C’est du solide. Ça encaisse des chocs de mammouth (genre, pas peur de la route/piste en Russie). Ça protège les rayons de la roue avant et le derrière du capitaine (qui est assis juste au dessus de la roue). C’est un vrai plus en terme de sécurité en plus du confort : t’as pas besoin de faire un écart de peur de prendre un trou en plein virage rapide. Le réglage de départ (en terme de pression et rebond) est un peu compliqué à sentir, mais après quelques essais, ça roule. Un vrai petit bonbon.

– Les portes bagages : comme on voulait pas prendre une remorque pour des raisons évidentes de longueur non conforme à la réglementation en vigueur, il nous fallait de quoi caser 3 paires de sacoches plus un sac a dos. Les portes bagages sont assez bien fait. On peut caser 3 paires de sacoches Ortlieb Back Roller classiques sans souci. Si on devait refaire le choix, on prendrait des Front Rollers pour le porte bagage sous les fesses du stocker pour avoir un peu plus de capacité de franchissement.

– Guidon haut: les goûts et les couleurs … Le guidon haut rend le vélo « super » maniable pour les phases ou l’on pousse le vélo. C’est aussi beaucoup plus manœuvrable pour les virages serrés et autres demi-tours (va falloir que je vous poste une vidéo de demi tour un de ces jours, j’ai un de ces classes en faisant ça…). C’est possiblement moins confortable qu’un guidon bas. Le guidon open cockpit n’entre pas en considération: trop moche.

– Lightening speed red color: l’essentiel de la configuration. Le pourquoi est ce que l’on arrive à torcher une étape de 100km avant midi (véridique, levé 6h, mise en route à 7h, arrivée 5h et 100km plus tard). Avec Azub, tu peux choisir la couleur selon tes goûts ou la tendance mode de la saison en cour, mais d’après ce qu’ils m’ont dit, c’est le rouge le plus rapide.

Est ce que c’est pratique de faire un tour du monde avec le Azub Twin?

Oui et non (on a pas habité la Normandie pendant un an pour rien non plus !).

Je vous passe le côté pratique de faire du vélo sans avoir mal aux fesses dans un confort absolu. Donc, parlons des à côtés (genre prendre un train, garer son vélo, etc etc…).

Je pense que l’on est gagnant par rapport à un tandem classique (qui a un cadre rigide plus grand que le twin une fois plié). Par contre, par rapport à 2 vélos simples, c’est sur que l’on s’est pas toujours marré.

Néanmoins, avec un peu d’organisation et un peu de lâcher-prise, ça passe.

Avec le fameux tandem, on a pris:

– 1 Bus (hé oui)

– le transsibérien (Moscou – Vladivostok –> voir article dédié sur la catégorie Russie).

DSCN3498 (1024x768)

– Le Shinkansen (TGV Entre Tokyo et Osaka –> voir l’article dédié sur la catégorie Japon)

DSCN3674 (800x600)

– le train chinois (Shanghai – Guangzhou)

– Moult bateaux (d’Allemagne à Suède, de Russie au Japon, du Japon à la Chine, de l’ile d’Hainan en Chine vers le continent)

– On a passé les postes frontières (et je tiens à ne pas remercier les mecs de la douane russe de Vladivostok qui nous ont sérieusement cassé les c… en mettant escaliers, tourniquets et angles droits dans leur passage en douane, leurs murs en gardent des traces de pédales).

Je passe sous silence les bacs à chaînes, les bacs à voitures, les petits ponts de bambous et autres joyeusetés.

On a réussi à garer notre vélo en partout en Europe assez facilement (la Belgique, c’est le plus compliqué, tu te ferais piquer un vélo sans roue rouillé si tu le laisses 30 secondes sans surveillance), en Russie à l’ambassade de Moscou et au Consulat de Saint-Petersbourg, dans la rue au Japon, dans nos hôtels, voir chambres d’hôtel en Chine et au Vietnam.

DSCN4966 (800x600)Garé au 6ème étage sur une terrasse chinoise (le passage délicat, c’est de mettre le vélo dans l’ascenseur qui ressemble au métro de Paris, ligne 1, à 8h un lundi matin…).

Le plus chiant avec ce vélo, c’est de devoir accepter de parler à plein de monde, d’être invités à bouffer, dormir, et de faire sourire la moitié de la planète. Mais bon, on survit car on est des aventuriers.

Si vous avez des questions, des options à remonter, des remarques sur mon chauvinisme Azub, des éclaircissements à avoir, si vous vous posez la question de faire un grand voyage (ou un petit) à bord d’un twin et que vous êtes pas sûrs, si vous voulez en essayer un, vous nous contactez par mail ou en laissant un commentaire. On devrait pouvoir s’arranger.

Je vais ajouter bientôt une petite partie sur la maintenance au long court. Une partie de plaisir. Je vous laisse un avant goût. 
DSCN4462 (800x600)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s