Petite traversée du désert australien

Emerald – Capella : 70 km (facile)
Capella – Clermont : 55 km (on fait le plein de bouffe et d’eau)
Clermont – Mazeppa : 90 km (bush)
Mazeppa NP- Belyando crossing : 85 km (eau de rivière)
Belyando Crossing – Cape River : 100 km (bush)
Caper River – Charters Towers : 110 km (enfin de la bouffe!)

On est partis d’Emerald avec Kelsey. Kelsey, c’est une américaine cycliste de l’Australie. Comme elle flippait sévère de s’aventurer dans le bush toute seule, on lui fait profiter de notre longue expérience d’aventuriers-castors-juniors-du-bush-de-l’extrême-australien.
On est pas sur la route depuis 45km que l’on tombe sur une bande d’émeus. Les émeus, c’est des autruches locales mais en moins fancy fun. On en avait vu écrasés sur la route, mais c’est mieux en vrai quand ça bouge et tout.

DSCN0654 (800x600)

Pas plus tard qu’un peu plus loin, c’est la pause. On repère un pluviomètre qui a pas vu la pluie depuis des mois. Ça donne des super photos. Ça donne soif. Ça absorbe en moins de temps qu’il ne faut pour le dire quand on fait pipi par terre.

DSCN0662 (600x800)

On nous avait prévenu que sur la route, y avait des road trains (des gros camions qui tirent des tas de remorques).

DSCN0670 (800x600)

Au kilomètre 67 de notre journée, une bagnole de flic nous s’arrête à notre hauteur et nous dit (le flic à l’intérieur, pas la bagnole, on est pas dans le dessin animé « Cars ») de faire de la place car un gros biniou arrive derrière nous. On lui dit qu’on s’en fout. Une deuxième voiture se met à notre hauteur et nous ordonne (toujours le flic dedans et pas la voiture) de sortir de la route, de se percher sur la talus et d’attendre que le camion passe. On obéit quand on voit un camion à 3 remorques se mettre au tas en face de nous. Et là, BAAMMMM ! Un camion plus large que la route fait son apparition.

DSCN0667 (800x600)

En fin de journée, on passe dans un trou (c’est pas un vrai trou, c’est un mot pour dire une ville qu’est pas trop grande, carrément paumé, avec que des cowboys dedans (une ville australienne typique). On voulait s’y arrêter mais ya rien. Alors, on repart pour quelques bornes et on se cale dans sur le bord d’une route en terre avec un champs pas loin.

DSCN0688 (600x800)

Les champs sont remplis d’une céréale ou d’une plante que l’on connait pas. Les champs font d’ailleurs la taille de la Belgique (plus ou moins 20km²). Kelsey nous dit l’espèce mais bon, j’ai oublié. Mais ce qui est bien, c’est que ça donne une super couleur au couché du soleil.

DSCN0675 (800x600)

Le lendemain, c’est sec, mais alors sec… Les arbres sont comme des squelettes de kangourou tout blanchi par le temps (et les mouches).

DSCN0694 (600x800)

Manue en profite pour faire la photo artistique de nous dans les pistes de sables rouges.

DSCN0697 (800x600)

Kelsey profite d’une pause pour partir devant. C’est la seule photo d’elle devant nous car on trace comme des malades (le but étant de tuer nous même un kangourou pour laisser notre trace dans ce pays).

DSCN0700 (800x600)

On doit quand même ralentir de temps en temps au niveau des passages ou les familles traversent la route. Ils devaient avoir très certainement un gros surplus de panneaux pour en mettre là…

DSCN0703 (800x600)

On fait une pause à Clermont, le temps de faire quelques incivilités genre garer notre vélo devant des panneaux interdit de se garer.

DSCN0710 (800x600)

Après une presque chute du vélo, le câble du speedometer. Manue ressort ces cours de technologie de 3ème (comme quoi, même la technologie au collège, ça sert…). Elle nous refait la soudure des fils… avec du scotch.

DSCN0719 (800x600)

Comme le dit si bien Mc Guyver, y a rien de mieux qu’un rouleau de scotch pour construire un ULM ou réparer un compteur de vélo. Ben, je vais vous dire un truc, Mc Gyver, il a probablement jamais réparé un fil de compteur avec du scotch d’électricien, parce que sinon, il se serait aperçu que ça foire au bout de 70km.
La suite, c’est une longue ligne droite. 2 virages en 200km. Et quand je dis virage, faut pas s’imaginer une épingle à cheveux. C’est genre un petit coude de 14° juste pour le fun.

DSCN0721 (800x600)

Et c’est tout droit pendant des heures…

DSCN0743 DSCN0734 (800x600)

Au milieu de la ligne droite (environ après 90km), on a comme une envie de monter le camps. On sort donc de la route, droit dans les fourrés. Kelsey attache son vélo à un arbre… Au cas où, dit-elle. Et on passe les barbelés pour se mettre dans un champ à vache plus sec que les « vous savez quoi » à taupin.

DSCN0745 (800x600)

On décharge tout notre matos en vrac et ça fait comme une pile. Ça donne l’impression d’un retour d’une caravelle de pirate qui mette en pile le trésor avant le partage de la recette. Ça perd tout son sens qu’on on pense que la mer est à 400km remarque.

DSCN0746 (800x600)

On plante la tente. Comme le sol est super dur, on cherche une pierre pour planter les sardines. Ben, faut le savoir, mais dans les champs de la où on est, y a pas de pierres. JL confond quelques bouses de vaches bien sèches avec des cailloux pour finalement se rabattre sur un vieux bout de bois pourrit.

DSCN0748 (800x600)

On finit le partage de la pile au trésor et on installe le camp sous le soleil couchant. Et on est super contents d’être dans le bush.

DSCN0753 (800x600)

Après la nuit, On reprend notre ligne droite là ou on l’a laissé. Ça devient comme un paysage de la savane de l’Afrique. On s’attend à voir un éléphant surgir du détour d’un buisson, mais y a que des kangourous morts.

DSCN0762 DSCN0764 (800x600)

On a passé le tropique du capricorne depuis peu de temps. Il commence à faire un peu plus chaud. On fait donc des pauses régulièrement. J’accepte de faire les pauses juste pour les photos-scéniques des boites à lettre de cowboys du bush de l’outback.

DSCN0776 (800x600)

La suite, c’est une pause dans un caravan park de Belyando Crossing (bled de 5 âmes). On paie pour la première fois en Australie pour dormir (3,30€ pour deux…). Le lendemain, c’est encore une petite ligne droite de 40km qui nous attend.

DSCN0780 (800x600)

Après plein de kilomètres, mais alors plein, on s’arrête dans le bush. C’est trop bien le bush. Ça fait vraiment aventurier.

DSCN0790

DSCN0788 (800x600)

Le soir, on profite pour refaire la carto, pour la 30 ème fois en 10 jours, et de faire un super repas d’aventurier: des pâtes.

DSCN0792 (800x600) DSCN0795 (800x600)

Comme on voyage avec Kelsey, on se lève vers 5h30 pour être sur le Vélo à 6h30. En fait, on la laisse partir à 6h30, et on finit notre petit déj pour partir vers 7h00. En prenant le petit déj, on se fait assaillir par les mouches. Il y en a 3 000… Peut être même plus.

DSCN0811 (600x800) DSCN0815 (600x800)

On finit nos 500km en 6 jours par l’arrivée dans le ville de Charters Towers. On retrouve notre belge au détour d’un carrefour et il fait le guide touristique pour nous. C’est bien cool de le revoir. Il nous a mis une méga rouste sur cette dernière partie. Mais, bon, c’est pas bien juste, il a un mollet d’acier après tout.

DSCN0830 (800x600)

Après Charters Towers, on file vers le nord, avec un plus petit rythme normalement… Notre prochaine ville dans 250km, Greenvale : 150 personnes. Du bush pour de vrai les cocos. On va bien rigoler. Mais d’abord, on se prend une journée de repos. Rien à voir avec le fait qu’on ait les quadri en feu dès qu’on veut faire le moindre mouvement, on veut vous donner des nouvelles, parce qu’on vous aime, public!

Cet article a été publié dans 16 - Australie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Petite traversée du désert australien

  1. TQF dit :

    c’est le cagnard ou la monotonie du paysage qui vous laisse sans voix pour nous donner des nouvelles fraiches? rien depuis le 1er juin, on s’ennuie, nous, dans nos bureaux…

  2. PROVENSAL Mireille dit :

    Bonjour et bises à vous deux de Marseille.
    Si vous n’avez pas vu ce film, c’est une traversée de l’Australie assez originale…..
    http://www.allocine.fr/film/fichefilm-11316/photos/detail/?cmediafile=19019563
    Bonne route et merci pour le partage de vos aventures

  3. LeBonGé dit :

    C’est quoi le minuteur qu’a Stéphane au front ?

  4. anniethomas41 dit :

    Le bol de pâtes sur les chaussures c’est parce que vous n’aviez pas de fromage et que vous vouliez tout de même l’odeur ??? et les mouches c’est parce que vous ne vous êtes pas lavés depuis plusieurs jours ??? c’est vraiment l’aventure..
    bisous Maman Annie GM

  5. Martine dit :

    la Belgique (plus ou moins 20km²), mais pas autant de mouches !! Tu dois aimer bien les megatrucks😉 bonne route !

  6. elo des iles !!! dit :

    trainez pas trop quand même !!!

  7. Mum dit :

    Le champ tout rouge, je crois que c’est un champ de mercurochrome…..
    Avec la pénurie d’eau, on comprend bien que l’hygiène s’en va à la dérive, les mouches en profitent!
    Gros bisoux quand même les aventuriers!!!!

  8. louison69 dit :

    Genial !
    Ca c’est de l’Aventure !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s