Arrivée en Malaisie, 14ème pays.

Après avoir profité des plongées à Koh Lanta, on se fait la malle. On a réservé un mini-bus qui nous emmène à Trang, puis on saute dans un bus pour Satun. La journée nous a pris 8h de transport. C’est franchement un métier d’être backpackers et on est pas fait pour. Arrivés à Satun, on retrouve notre vélo qui nous attendait sagement et nos bagages planqués dans la guérite de l’hôtelière. On prend des forces car le lendemain, c’est passage en Malaisie !

 Satun – Kangar : 85km

Kangar – Alor Setar : 65km

Alor Setar – Butterworth : 105km

Direction donc la malaisie. Comme on prévoit à l’avance qu’on aura trop chaud, on se motive pour décoller de bonne heure. Reveil : 6h pour un départ à 7h. Evidemment, ça foire lamentablement. On sera sur les chapeaux de la route juste un peu avant 10h sous un cagnard pas possible. Comme on quitte la Thaïlande, il faut dépenser tous nos Baths (c’est les kunas locales). Heureusement, on en a pas trop. Avec nos 300 derniers baths (environs 6-7€), on s’achète des piles pour nos frontales, un goûter, 2 bouteilles d’eau et on garde un peu pour se faire un dernier restau.

Sur la route pour la frontière, on se fait arrêter pour la première fois par les flics Thaïs. Les mecs nous demandent pas notre passeport mais veulent juste faire des photos.

DSCN9980 (800x600)

Après 15min, on se remet en route et les nuages nous offrent un peu de répit niveau chaleur (on doit redescendre sous les 38°C).  DSCN9981 (800x600)Juste avant la frontière, on se fait un repas au restau avec un café pour 2 parce qu’on a plus les moyens. Résultat: c’est avec 8 baths et 20 centimes de Ringit (les kunas malais) que l’on passe la frontière. La première partie de notre spéciale « j’ai-pas-un-rond-une-fois-passé-la-frontière » est un franc succès. On se congratule.

L’immigration à la frontière de kaki bukit est géniale. Un coup de tampon pour la sortie de thailande, un coup de tampon pour l’entrée en malaisie et paf, 90 jours sans avoir à dépenser un rond. Temps total de passage : 10 minutes.   DSCN9984 (800x600)Côté malaisien, ils ont des panneaux rigolos. Comme on comprend pas trop, ça doit pas être pour nous.DSCN9986 (800x600) Après 2-3km dans la forêt du parc national, on tombe sur la fameuse côte qui nous faisait un peu peur sur la carte (elle faisait des tourbillons sur le papier). Comme on a calculé pile poil notre horaire, on commence à grimper les 300m à 13h de l’aprèm sous une chaleur considérable.DSCN9987 (800x600) Après 3 virages, on a fini nos bouteilles d’eau.DSCN9989 (800x600)Après 5 virages, on est en surchauffe totale et on commence à faire des arrêts tous les 100m à l’ombre pour se remettre.

Après 9 virages, on comprend le pourquoi du panneau du départ. La traduction étant: « attention les tandemistes, si vous pensez passer le col avec 3L de flotte, vous êtes des gros crétins ».

L’arrivée en haut donne une super vue. JL est aussi rouge que son T-shirt, Manue s’endort.

DSCN9994 (800x600)DSCN9992Comme on n’a pas pas trouvé de machine à pognon, ben on est toujours assoiffé et on commence la deuxième partie de notre spéciale « j’ai-pas-un-rond-une-fois-passé-la-frontière » digne de notre passage au Laos. On descend dans la vallée et on commence la galère du  »pas-de-rond-pas-de-flotte ». Galère qui continuera 20km sous 40°C avant que Manue fasse la roumaine dans une station essence. Elle ressortira avec 3l d’eau offert par le patron (on avait vraiment l’air minable…). JL en claque 1,5l direct en 12 seconde (les derniers finalistes de la kro-cup apprécient le geste et applaudissent) puis se plaint d’avoir mal au ventre.

On finira par trouver un distributeur de pognon 15km plus loin dans la ville de Kangar. La suite: 7/11 et dodo. On se promet aussi de se mettre en route tôt pour éviter la chaleur.

Le lendemain, c’est notre RDV avec un Warmshower qui tient un bouticycle dans la ville d’Alor Setar. Le type a reçu notre nouvelle roue avec notre nouveau pneu envoyé par notre sponsor Azub. On est super excités et on se met en route comme prévu à la fraîche vers 11h30. On a loupé le réveil, et ça pardonne pas, il fait 3 000°Kelvin.

On passe par des petites routes buccoliques:

DSCN0004 (800x600) DSCN0017 (800x600) Au détour d’un demi tour en fin de trou-de-sac, on récolte un passager clandestin. DSCN0045 (800x600)C’est assez compliqué de trouver les petites routes. La navigatrice considère qu’il lui faut une carte. On réussi tout de même à s’extirper des grands axes pour se paumer un peu de temps en temps.
DSCN0050 (800x600)

Manue avait envoyé à Zul (notre warmshower de la ville d’Alor Setar) un message disant que l’on arrivait vers midi. Quand on se pointe à 17H30, Manue tente l’histoire du tétard qui pensait qu’il était tôt Alor Setar. Zul comprend pas mais nous offre nos cadeaux de noël d’Azub. Une nouvelle jante méga cool avec pneu marathon plus.

DSCN0063 (800x600)Le bilan de notre vieille jante fendue indique que la fissure commençait à se répandre. Bon, on a fait 650km depuis, donc elle s’est bien défendue.
DSCN0064 (800x600)On a maintenant de nouveau la méga classe.

DSCN9922 (600x800)

Zul nous fait un check up de notre vélo. Bilan, ça tient la route. Il nous demande quand est ce que l’on a retiré les cailloux incrustés dans notre pneu arrière pour la dernière fois. Je botte en touche en disant que c’est prévu pour la révision des 10 000km.  Bon, parait qu’il faudrait le faire plus régulièrement…

DSCN0070 (800x600)

On range le vélo, on s’installe pour passer la nuit dans le magasin. Il nous laisse son lit et file dormir dans un fauteuil.

DSCN9914 (800x600)

Le lendemain, il nous accompagnera jusqu’aux limites de la ville avec son scoot. Merci pour tout mec !

DSCN9918 (800x600)

Le lendemain, c’est groooosse étape. 105km dans un four à pain. On boit 5l chacun pour éviter de s’évaporer.

On rencontrera des poules qui picorait du pain dur du plastique.

DSCN0059 (800x600)

On tombe sur des rizières prêtes à être semées.

DSCN9926 (800x600)

Manue reprend sa passion de faire des photos flous d’oiseaux.

DSCN9929 (800x600)

Fin de journée avec arrivée à Butterworth. On se plante dans le premier hotel qu’on trouve. JL gère les bagages en balançant le tout dans le tas de sable du chantier du coin avant d’aller se coller dans une chambre réfrigérée.

DSCN9963 (800x600)

La ville est remplie d’indiens (d’inde) alors on en profite et on va manger un indien (un restau indien, pas un vrai bonhomme). La suite, on la fera avec les Macos qui l’on retrouve le lendemain ! Mais c’est une autre histoire.

Cet article a été publié dans 14 - Malaisie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Arrivée en Malaisie, 14ème pays.

  1. Ju dit :

    eh mais eh mais ehhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh vous en êtes où et vous passez par où les 15 prochains jours???? On est dans le même pays :D:D:D

    • hello!
      on rejoins KL tranquillement en suivant de plus ou moins pres la cote. on passe dans 2 jours sur l’ile de pangkor, je pense que c’est surement le point le plus touristique de notre trajet malaisien.
      Aussi tu fais la mystérieuse à pas dire où tu es alors voila aussi nous on savait pas!!!
      tiens nous au jus, Ju!

      • Ju dit :

        Mais aussi vous vous êtes en retard sur le blog je savais pas que vous étiez la (bon ok moi aussi je suis a la bourre sur mon blog loool) bon alors nous on prévoit de passer a kl entre le 9 et le 11. Vous serez déjà arrivés???

  2. TQF dit :

    bisous de Sologne où le ciel et gris et la température frisquette…
    merci de la détente, y en a bien besoin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s