Cat Ba, l’île qui est pas pire

Après la journée d’hier, on est obligés de refaire un petit article. Ça a été une rudement chouette de journée, avec plein de petites découvertes qui nous ont bien fait rire.

On commence par aller prendre un petit déj au marché (dites Chô). Le marché est pas trop hardcore quand on évite la section poisson. Stéphane se lance dans la dégustation de tout ce qu’il trouve. Il s’assoit donc sur le tabouret pollipocket d’un stand d’une mémé qui vend des Nems et CRAAAACCCC. Qu’elle idée de faire des sièges de minimoys de 15cm de haut… Manue se marre et immortalise.

DSCN6549 (600x800)On part visiter la ville de Cat Ba (pas sur du nom) et on tombe sur le port (c’est pas dur, c’est en face de l’hôtel). Tiens, au passage, voila la vue de notre hôtel à 4,5€ la nuit:

DSCN6576 (800x600)Donc, le port de pêche, il est tout à droite de la photo. En se rendant au port, on découvre la version vietnamienne du « scier la branche sur laquelle on est assis » avec « marteau-piquer-la-montagne-sous-la-planche-où-je-me-tiens-debout ».

DSCN6548 (600x800)

 Pour info, le type tiens son marteau piqueur avec son pied pendant qu’il nous fait des signes de la main.

Ensuite, on file dans le port ou il y a la fabrique de glace et la fabrique de Nuoc Mam (les deux, c’est du très lourd).

La fabrique de glace, on passe a côté, pendant qu’un type décharge des calottes glacières depuis un bâtiment. On s’approche, on fait rire le type qui nous dit de monter le voir. On enfile donc nos sandalettes de sécurités, nos shorts et T-shirt de protection (Ça c’est au cas où la DREAL nous écouterait) et on entre dans l’usine.

DSCN6555 (600x800)

Les types mettent de l’eau dans des godets en ferraille rouillée (qui lorsqu’ils seront trop rouillés serviront certainement à consolider notre jonque à vélo d’hier).

Ensuite ils plongent les godets dans un bain hyper froid. Et la, je ressors mes cours de prépas (merci M.Barbaroux): quand un godet d’eau est plongé dans un bain hyper froid, l’eau se transforme en glace ! Alors, y a un type qui se charge d’attraper les godets avec un pont roulant (pause sécurité des industries DREAL: Ok, le type est au dessus d’un bain de liquide glycolé à -15°C, mais il a des bottes !).

DSCN6556 (600x800)

Ensuite, il bascule les godets, et PAF, ça fait des chocapics des pains de glaces.
DSCN6559 (800x600)
DSCN6562 (800x600)

On a trouvé ça fantastique! On est resté pendant 30min a regardé bosser les bonhommes. Ensuite, un des types me proposent de tirer sur son bang tout sourire. Voyant que ses dents se sont décolorées puis se sont recolorées en mode « moucheté-de-poussière-de-charbon-sur-mollet-de-Manue », je décline et c’est le signal de départ (avant de partir, on nous offre un kg de glace d’un coin de cube, que l’on décline aussi en voyant la couleur rouillée sur les coins).

On les laisse bosser et on continue dans le port jusqu’à la fabrique de nuoc mam (la petite sauce jaune pisse qui va avec les nems). Si jamais vous savez pas comment se fabrique le nuoc mam et que vous aimez ça,  vous avez très certainement pas envie de savoir comment ça se fait… La suite, à vos risques et péril (si vous venez de manger, pareil, passez votre chemin).

DSCN6570 (800x600)

La fabrique se compose de grands bassins (genre 2*2m et assez profond) à ciel ouvert (vous allez comprendre pourquoi). Et dans les bassins, qu’est ce qu’il y a???? Du poisson pourri ! hé oui !

DSCN6566 (800x600)C’est pas des blagues. Les poissons trempent dans un jus dégueu, incluant pas mal de mouches. Au bout d’un moment, le tout se décompose et forme une sorte de bouille-à-baisse (des doutes sur l’orthographe m’assaillent, mais « baise » me paraît pas plus indiqué). Une bonne femme touille ensuite la bouillie avec un grand bâton (pause sécurité des industries DREAL: effectivement, elle a seulement des tongs de sécurité en équilibre sur son muret glissant, mais son bâton lui permet de garder l’équilibre, et en plus, je jure qu’elle a aucune envie de tomber dans le bassin).

DSCN6567 (800x600)

 Stéphane pense à sa sauce de nems sur le stand polipocket, Manue pense à son aversion pour les pouascailles et à l’odeur qui rempli ses narines comme si elle venait de manger à elle seule tout le port. On décampe au bord du dégobillage.

Pour se remettre l’estomac en place, on file manger et on découvre un cortège de mariés (en scooter évidemment…). Ils sont mignons et prennent la pose. Derrière, c’est la tente d’ou sort une musique techno à faire fuir des fréquenteurs de rave party.

DSCN6591 (800x600)Etant sur une île, y a des plages. J’imagine qu’en pleine saison, doit y avoir un peu de monde, mais comme on avait réservé la plage pour nous, on espère être tout seul. On reprend notre vélo, et on descend à la plage. La route est pas mal (ne vous fiez pas au fait qu’elle descende, dans l’autre sens, elle monte, et peut être même plus pentue que la pente de la descente – les cyclistes comprendront).

DSCN6585 (800x600)

Stéphane trouve une super béquille pour le vélo. On abandonnera l’idée de la ramener avec nous, le gardien de la plage voulait pas.
DSCN6598 (600x800)

Et comme on avait réservé la plage, on est tout seul dessus (héhé).DSCN6580 (800x600)

Ça nous donne envie de sauter cette belle plage. Devinez qui a perdu le plus de poids (-12kg pour le bonhomme à droite).DSCN6602 (800x600)

On se baigne, on travaille nos marques de bronzage, on engueule le gardien qui veut grimper sur notre vélo, on chasse les crabes, et on repart.

On trouve  un village flottant sur la route:

DSCN6587 (800x600)On part visiter le fort canon de l’Île. On y va avec 2 français qui font aussi du vélo en Asie et que l’on a rencontré la veille. Le fort est tout pourri, mais la vue est assez sympa.

DSCN6613 (800x600)Ça, c’est Nico et Marie, les trublions français qui font des opérations nettoyages de plages en incitant les locaux à les aider. Et y-a du taf pour nettoyer certaines plages… En tout cas, chapeau à eux.

DSCN6619 (800x600) Et ça c’est nous: DSCN6621 (800x600)Le fort est juste au dessus de la plage ou on était avant.
DSCN6606 (800x600)Et puis une dernière pour la route:

DSCN6615On rentre de nuit (17H30 oblige) et on file vider les bières du frigo de notre hôtel.

Cet article a été publié dans 10 - Vietnam. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Cat Ba, l’île qui est pas pire

  1. Ju dit :

    moi qui adorais la sauce nuoc mam…. mais ca c’était avant!!!
    Perso j’adore la photo de JL sur le tabouret😀

  2. Martine dit :

    Merci pour les belles photos et surtout les commentaires… Du coup, je suis devenue végétarienne … Bonne continuation🙂

  3. elo des iles dit :

    ah rien a voir, je voulais souligner l’effort de présentation et la nouvelle configuration du blog avec le « vas y je te suis » et les photos d’entête qui changent quand on passe d’un article à l’autre. c’est cool. j’aime.

  4. elo des iles dit :

    attention, truc de sécurité sur les plages et surtout sous les cocotiers : n’oubliez pas de porter votre casque comme JL le fait, parce que les cocos qui tombent ça peut vous tuer.
    Merci pour ces photos de bouffe répugnantes encore une fois, c’est toujours un plaisir de ce dire que nous avons de la chance : on n’a pas l’odeur!

  5. Amel dit :

    Je ne regarderai plus jamais ma sauce Nuoc Mam de la même façon…si j’en remange un jour…
    Coté sécurité du travail, …***WTF—:S*** mais bon normal quoi hein!
    Z’êtes choupinets tout plein sur votre petite plage…
    bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s