2 semaines à Tokyo

En arrivant à  Tokyo, nous étions contents de pouvoir passer quelques jours au même endroit, d’arrêter de faire du vélo au Japon où il faut être un peu plus organisés et /ou prévoyants que nous et réserver les nuits à l’avance si on veut ouvrir les campings hors saison.

On s’installe tranquillement à l’hostel Khaosan Tokyo Annex (du même groupe que Khaosan Kyoto où nous avions séjourné aussi) et les auberges du groupe semblent toutes aussi cool!

khaosan_et_nousOn se repose un peu et très vite la « to do list » est plus longue que le transsibérien :

  • estimer nos dates pour la suite du voyage
  • demander (et obtenir!) nos visa chinois et vietnamien
  • réserver notre bateau pour la Chine
  • trouver des contacts en Chine
  • tracer un itinéraire à travers l’Asie du Sud Est
  • mais au fait on va plus camper en Asie!?
  • se débarrasser de notre matos de camping qui pèse le poids d’un éléphant mort
  • mais au fait après l’Asie on sera en Australie, on va camper là bas!
  • trouver une solution pour notre matos de camping
  • le vélo arrivant à 5000km (avouez qu’on vous impressionne!) il mérite une bonne révision :
  • changer les 2 chaînes
  • changer les 3 plateaux (ou pas parce que les nôtres on beau être des Shimano, ils sont faits en Tchéquie et sont livrables sous un mois…)
  • changer le pignon du Rohloff (ou le commander à Osaka)
  • vidanger le Rolhoff (ou commander un kit de vidange à Osaka)
  • redresser un porte bagage qui penche franchement à gauche et qui fait frotter la sacoche qui s’y accroche dans les virages…
  • s’assurer qu’après toutes ces manip le vélo roule encore…
  • rencontrer Sylvie, la cousine de maman qui est très cool
  • voir Ruka, un ancien collègue de Stéphane
  • visiter un peu Tokyo!

Une fois la liste dressée, on a un peu le vertige et on se précipite à l’ambassade du Vietnam puisque le visa est délivré à tous les coups et avoir une date d’entrée au Vietnam peut nous servir de justificatif de sortie de Chine…  une fois la demande faite, on doit attendre que le week end passe pour récupérer nos passeports le lundi.

On en profite donc pour aller voir la finale d’un tournoi de Sumo qui nous a pas mal impressionnés!

Tout d’abord, il faut se lever tôt pour aller chercher les places pas trop cher qui se vendent devant l’arène. Et une fois les billets en poche, on peut assister à la journée de combats. Comme une journée complète c’est un peu long, on y va dans l’après midi pour voir les meilleurs sumos et surtout la finale de la ligue des meilleurs sumos (dont j’ai oublié le nom!)

DSCN4385 (800x600)

On a des places tout en haut, là où on ne voit pas grand chose. Mais pour toi public, nous avons un super zoom sur notre appareil photo!

Au début les lutteurs font tout un foin à base de levée de jambe, jet de sel et postures impressionnantes pour chauffer la salle comme le montre cette vidéo :

Au bout d’un moment les sumos arrêtent leurs coquetteries et se rentrent dedans avec la rapidité du guépard, l’agilité de l’autruche et la puissance de l’hippopotamus. Éventuellement, ça finit comme ça :

à la fin, comme c’était la finale, on a eu droit à la danse de l’arc, on a rien compris mais ça semblait bien impressionnant!

Pour info le sumo qui a gagné s’appelle Hakuo et la foule crie son nom et tout le monde est content (l’a pris un méchant coquard le type quand même pendant la finale, comme quoi être champion de sumo, c’est pas un métier facile).

Toujours en attendant notre visa Vietnamien, on passe une journée de balade avec Ruka. Au programme, visite de jardins et temples

DSCN4352 (800x600)

Lotus :

DSCN4342 (800x600)

En approchant d’un temple très réputé pour la prière du nouvel an (les gens font la queue pendant des heures pour venir adresser ici leur premières prières de l’année), on voit exposés les tonneaux de saké, posés ici en offrande en gros.

DSCN4365 (800x600)

Et juste en face, des tonneaux aussi mais de Bourgogne! Une vague de fierté chauvine m’envahit!

DSCN4367 (800x600) DSCN4366 (800x600)

Le fameux temple en question, bien enfoncé dans un parc arboré mais duquel on ne peut échapper à la modernité de la ville (building).

DSCN4368 (800x600)

Pendant qu’on fait le tour du temple, on assiste par hasard à une procession de mariage. Ils ont pas l’air de trop se marrer mais les costumes sont jolis.

DSCN4371 (800x600)

On change de registre et on se rend dans un quartier animé apprécié des jeunes et ça se voit!

DSCN4353 (600x800)

On passe aussi par Shibuya, noir de monde!

Ici le croisement au feu rouge des piétons:DSCN4376 (800x600)

30 secondes plus tard au feu vert des piétons :

DSCN4375 (800x600)

Au bord de la crise d’agoraphobie, nous allons nous réfugier dans un izakaya, restaurant-bar typiquement japonais où on aurait voulu manger par terre mais il ne restait que des places à table. On est un peu déçus mais on fait bonne figure!

DSCN4380 (800x600)

Finalement, « prendre un verre » se transforme en dîner complet et on mange pleins de « bonnes » choses.

DSCN4378 (800x600)

On quitte Ruka pas trop tard parce que le lendemain. Lundi matin, on récupère notre visa Vietnamien et on fonce demander notre visa Chinois.

Enfin ça c’était le plan. On a réalisé devant une ambassade fermée que le lundi en question était férié et qu’il leur fallait 3 jours pour s’en remettre alors on reviendra jeudi…

A la place, on s’occupe du vélo. On va déposer les roues pour les faire re-rayonner, on a eu un peu de casse et on voudrait être au top pour affronter la Chine et ses routes réputées pour être en mauvais état sans assistance technique. On en profite pour acheter quelques rayons d’avances au cas où. On s’offre le luxe de se commander un pneu arrière aussi pour s’éviter un plan galère. Et comme on est dans un magasin de vélo on en profite pour acheter de quoi changer les chaînes, vous m’en mettrez 5, svp!

DSCN4510 (600x800)

Commence alors une grande épopée mécanique pleine de graisse et de gros mots!

On démonte tout et on retire les vieilles chaînes…

DSCN4464 (800x600)

Pour ajuster la longueur des nouvelles! On en profite pour un petit nettoyage du cadre, ah mais c’est vrai qu’il est rouge, on s’en souvenait à peine!

DSCN4462 (800x600)

Une fois les nouvelles chaines en place, on réalise que la chaîne ne fait que sauter il doit y avoir un problème. Est on obligés de changer les pignons plateaux tout de suite? On a commandé un nouveau pignon mais il arrive à Osaka on pensait pouvoir retarder un peu. Les plateaux sont trop spéciaux et nous ne pouvons pas les commander, ils arriveraient bien trop tard. On a un plateau de rechange, on le met sur la chaîne arrière, là où il y a le plus de couple. Nouvel essai, ça saute encore. On remet la vieille chaîne à l’arrière en attendant le nouveau pignon….

Tout ça nous a bien occupés 2 journées pour un demi résultat, on est donc demi blasés. Du coup on part se balader pour compenser! Pas loin de notre auberge il y a le quartier Asakuza, avec un gros temple

DSCN4473 (800x600)

Et dans le gros temple, une grosse lanterne

DSCN4474 (600x800)

Et dans la grosse lanterne … ben on n’en sait rien pasque on voit pas dedans. Mais c’est sur, doit y avoir un gros truc dedans.

Autour du temple, un gros parc avec des gros poissons!

DSCN4476 (800x600)

On s’aventure dans des coins moins passants et on trouve une rue désertique bien jolie avec son toit de glycine.

DSCN4484 (800x600)

Une étagère à voitures, courant ici, la place pour les parking manque un peu

DSCN4486 (600x800)

On continue nos détours et on repasse la rivière Sumida.

DSCN4488 (800x600)

Pour arriver au pied de SkyTree, la plus grande antenne TV du monde (bon, je sais pas si c’est la plus grande mais elle fait 635m tout de même). Les japonnais sont forts, ils en font une grosse attraction touristique et te vendent hors de prix des bonbons ou gâteaux estampillés de la susnommée antenne TV.

On achète pas tous ces trucs-à-touristes mais on se fait une photo en mode « trous de nez d’Amélie Poulain », mais on aura quand même pas toute la tour, qu’est ce qu’elle est haute!

DSCN4498 (600x800)

En fin de journée, on traverse la ville pour aller voir la vue depuis un building gouvernemental qui ouvre son 45eme étage. Dans toutes les directions, c’est urbanisé à perte de vue! C’est la vue vers le sud ouest, et c’est de la-bas que l’on est arrivé… On s’en est tapé des bornes dans la ville.

DSCN4459 (800x600)

Et en rentrant on se balade dans Ueno et on se rachète une lumière arrière pour le vélo, mais un truc qui crache!

DSCN4511 (600x800)

Le lendemain c’est enfin la fin des grandes vacances des chinois et on peut aller déposer notre demande de visa. On découvre qu’on peut demander un traitement express alors on ne s’en prive pas et on apprend qu’on peut venir le lendemain récupérer nos passeports. On est trop contents, on se dit qu’on va pouvoir bientôt reprendre la route vers Osaka et la Chine! Pour fêter ça, on se fait un tri total de nos affaires puisque nous avons décidé de nous débarrasser de tout ce qui permet de bivouaquer. Dans le reste de l’Asie sur notre trajet, on estime qu’on aura toujours une solution pas trop cher pour dormir en hôtel ou guest house. On trouve un contact à Bali, une ancienne collègue de Maman-Manue qui accepte de stocker notre matos en attendant qu’on vienne le chercher à dos de vélo. On en profite pour s’alléger de tout ce qui ne sert à rien et peut partir à la poubelle ou rentrer en France. On a maintenant bien compris qu’en montée tout ce qui pèse pour rien pèse beaucoup trop lourd!

DSCN4505 (800x600)Résultat plutôt concluant : on a pas pesé mais on a bien mis 3 ou 4 kg à la poubelle (je me suis résignée à jeter mes tongs argentées achetées pour le transsib).

Plus de 13kg sont partis pour Bali :

DSCN4665 (600x800)

Et plus de 6kg rentrent en France! les cartes routières du japon, les baskets parce qu’on est tout le temps en sandales (en rentrant, Stéphane dit que le critère n°1 pour trouver un job, ça sera le port de la sandale au bureau…), des pulls qu’on ne porte pas et quelques bricoles que j’ai oubliées :

DSCN4666 (600x800)

Le lendemain on a notre visa chinois en poche et tout s’accélère. C’est décidé on va à Osaka lundi, en bus. Sauf que les bus ne veulent plus de vélo en soute depuis août 2013… Nous voyagerons donc en SHINKANSEN!!! (définition: train en forme de dauphin blanc aplati qui va super vite, l’équivalent de notre TGV, mais en pas pareil)

Il nous reste un week end pour faire se balader un peu dans Tokyo et passer une journée avec Ruka qui brûle d’envie d’essayer notre vélo! On passe à l’office du tourisme où on repère une démonstration de danse de geishas quelques heures plus tard. En attendant on se promène un peu dans le quartier.

DSCN4531 (800x600)

On tombe dans une rue occupée exclusivement par des magasins qui vendent du matos pour les restos. C’est plutôt intéressant de voir comment les restos d’ici (et visiblement les resto asiatiques du monde entier) s’équipent en vaisselle, mobilier, nappes… 

DSCN4514 (800x600)

Couteaux…

DSCN4516 (800x600)

On a même vu le magasin qui vend la bouffe en plastique qu’on voit partout en vitrine. On se demande si les restos élaborent leur carte en fonction de ce qu’il peuvent acheter en plastique pour le représenter…

En revenant pour voir les geishas, on tombe sur un magasin de chouettes, immédiatement, je pense à Mamouchka.

DSCN4526 (800x600)

A défaut d’acheter tout le magasin, si je devais en choisir une, ce serait celle là! (mais le colis pour la France est déjà parti donc il faudra se contenter d’une photo)

DSCN4528 (600x800)

Nous arrivons juste à temps pour la danse des geishas, c’est vraiment particulier, d’une esthétique à laquelle nous sommes vraiment étrangers.

DSCN4549 (600x800) DSCN4543 (800x600)

La musique qui accompagne la danse est vraiment spéciale, heureusement que ça ne dure que 20 minutes! (déjà, je mets au défi quiconque à aller au bout de la vidéo, alors 20 minutes, tu ressors, t’es à moitié bon pour l’HP).

Le dimanche, notre dernière journée complète à Tokyo, nous revoyons Ruka avec un de ses amis venus pédaler avec nous dans le parc d’Ueno et essayer notre vélo.

D’abord à l’arrière, ils semblent apprécier tous les deux.

DSCN4564 (800x600) DSCN4569 (800x600) DSCN4572 (800x600)

Le premier feeling est tellement bon qu’ils veulent tenter le pilotage du monstre. Au début, c’est difficile, normal.

DSCN4577 (800x600)

Et même un peu branlant!

DSCN4579 (800x600)

Mais très rapidement, l’équilibre s’établit, les pieds se décollent du sol et on est époustouflés!

DSCN4585 (800x600)

Quelle classe ce Ruka! un brin crispé, il est vrai, mais honnêtement, il s’en sort avec un B+.

DSCN4586 (800x600)

Ruka et son pote sont venus avec leurs vélos de course (genre les vélos à la rafou, avec changement de vitesse électrique de la NASA, coque en carbone, tout mouillé 7kg, ça change de notre autobus) alors on fait une belle guirlande de vélo !

DSCN4592 (800x600)

DSCN4632 (800x600)

Un petit tour de parc ensemble, juste pour le plaisir d’entendre les passant dire « tsogoy! » (ce qui veut dire en japonais : « la-vache,-ton-vélo-y-déboîte-des-ours » / sont vulgaires de temps en temps ces japonais).

DSCN4628 (800x600)

Pause déjeuner au resto. On reste 1h à bouffer avec des baguettes. En se relevant, Stéphane a des courbatures aux genoux… (Japon, pays hostile).

DSCN4638 (800x600)

Et café chez les AKB48… Quelques éclairages pour le lecteur. Au japon, de temps en temps, ils pètent des plombs. Et un type un jour a décidé qu’il allait réinventer le concept des Spice-Girls non pas avec 5, ni 10 gonzesses, mais 48 ! Ça donne un groupe, AKB48 qui fait de la musique, … heu …du son inqualifiable mais qui cartonne, et un gros produit marketing avec ses cafés, ses théâtres etc etc …

DSCN4650 (600x800) DSCN4653 (800x600)

On appréciera l’implication de Ruka et de son pote pour une photo KAWAÏ (concept japonais pour les photos: le V de la victoire à chaque main, un grand sourire de débile, avec en arrière plan un truc immanquable).

Ainsi s’achève notre passage à Tokyo! (on n’a pas mis de photos de l’immense rassemblement Cosplay, pasque on pouvait pas faire de photos, mais ça valait l’détour…).

Cet article a été publié dans 08 - Japon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour 2 semaines à Tokyo

  1. pascale.tailfer@yahoo.fr dit :

    Bonsoir / bonjour les ptits loups, Merci pour le dernier article. Toujours passionnant. Votre parc a Tokyo, on dirait Battersea park, est ce que ça valait le coup d’aller si loin? Je pense que vous êtes maintenant a Osaka? Quand pensez vous arriver en Chine? C’est quoi les dates de vos visas Chinois et Vietnamiens? Vous avez une solution pour la chaîne qui saute tout le temps? Vous avez des photos de ma cousine Sylvie? Je ne l.ai pas vue depuis au moins 25 ans…. Je vois envoie de gros gros bisoux Mum

    • Sommes à Osaka – stop – arrivée en chine : 13 oct par bateau – stop – sortie de chine et arrivée au vietnam : 10 Nov – stop – sortie du vietnam 10 dec au plus tard – stop – le vélo fonctionne maintenant à merveille – stop – 1 photo de sylvie à t’envoyer – fin –

  2. elo des iles dit :

    musique geisha : 18 secondes… mais on n’avait que le son et pas l’image…donc je sais pas si ça compte..

  3. Rafou dit :

    Hello les vélocipédistes

    Toujours agréable de suivre vos aventures, et frustrant de savoir que vous êtes juste à coté sans pouvoir venir vous faire la bise!
    Point technique: vous nous avez pas dit si vous vous en étiez sorti avec vos chaine de vélo. Sur votre photo j’ai vu qu’il y en avait une qui était pour les 9V et une autre 6/7/8V. Alors je me suis dit « ils ont quand même pas fait la connerie de mélanger les chaines… ». Bon OK je connais quelques cyclistes (des vrais avec des vélos de la NASA) qui ont déjà fait la connerie. Pas moi je précise!
    C’était le point technique du jour!

    Bisous à tous les 2

    • Bon cher Rafou,
      merci à l’avenir d’éviter de nous prendre pour des jambons. Pour ton information personnelle, sache pour la fluidité du récit et le bonheur de notre public lecteur, nous utilisons parfois des photos qui ne sont pas le reflet le plus fidèle de la réalité. En l’occurrence, cette photo a été prise ultérieurement à la mise en place de la chaîne lors d’un de nos très nombreux passages au magasin de bicyclettes. le modèle employé est celui de droite sur la photo, en 5 exemplaires. J’espère ainsi rassurer le puriste que tu es!
      Bien à toi, en espérant que les jours féries et les avis de tempête-typhon vont te laisser aller travailler pour justifier ton appartement et voiture de fonction.

      PS: on traverse la mer entre japon et Chine entre le 11 et le 13, avec une bonne pirogue et un peu d’huile de coude tu peux venir nous faire coucou!

  4. elisabeth Meyer dit :

    gros temple avec la grosse lampe et gros parc etc = gros fou rire
    à ce que je vois il faut une formation spéciale pour « soigner » le monstre !!
    décidément je suis fan de votre histoire
    bon vent pour la suite
    Elisabeth Meyer

    • Je sais pas s’il faut une formation spéciale, nous on a un multitool go sport et une trousse à outils Ikera… pour le reste Stéphane fait confiance à son instinct hérité de son paternel… (bon heureusement des fois je lui file un coup de main!!)

  5. LeBonGé kaj LaLisette dit :

    Quand on voit tous les colis envoyés, je me demande comment cela a-t-il pu rentrer dans vos sacoches ? A votre retour vous nous ferez une conférence de presse que l’on puisse en profiter pleinement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s