« Vacances » en Allemagne

Après un week end à l’hôtel pour nous remettre de nos émotions, nous avons été accueillis par des amis rencontrés via Couch-Surfing, communauté d’échange et d’hébergement gratuit (concept formidable!). Nous débarquons donc chez Laurens et Heng, étudiant et thésard en colloque, où nous avons été accueillis comme si nous faisions partie de la famille. Nous avons de la chance, Laurens a du temps et nous fait visiter Oldenburg, nous donne des conseils pour trouver tout ce dont nous avons besoin pour remplacer les dégâts de l’accident.

Nous dînons avec leurs amis et pic-niquons avec les amis des amis en bordure d’un kanal et d’un pont qui se lève, on passe des supers moment à apprendre pleins de gros mots en allemand, à écrire sur les murs : « vasistdas » et « was ist das » au dessus des petites fenêtres. Stéphane découvre que « ersatz » est aussi un mot français lors d’une soirée crêpes. On fait aussi des grasse-matinées, on regarde des films… La convalescence dans ce contexte c’est vraiment des vacances!

Laurens nous abandonne pour rejoindre sa copine, en conférence à Toulouse sur les énergies renouvelables, alors on l’excuse. En plus il nous laisse ses clés (note à moi même : penser à ne surtout pas les emporter avec nous ou à les laisser à Stéphane!). Il cherche d’ailleurs un hébergement pour lui et sa copine, sur Marseille pour incessamment et sur Paris pour mercredi 3/7 jusqu’au samedi 6/7. Il est vraiment très sympa et parle anglais et pas mal français.

En balade en centre ville, on teste des trucs très très allemands : curry-worst et kraken-quelque-chose en (gros des saucisses) très bons! On se sent tellement « chez nous » qu’on en a oublié de faire des photos!

Dès qu’on en a l’occasion, on boit du cappuccino instantané chez les amis ou « à la maison ». A chaque fois, ça me rappelle mon grand-père paternel qui buvait ce genre de café bizarre qui ne m’inspirait guère quand j’étais petite. Mais maintenant, je suis accro! En parlant de Grand-Père, j’ai compris dès le Nord de la France (il y a 3 semaines) que quand il m’appelait tendrement « Fricadelle » il me traitait en fait de saucisse bien grasse! Sacré Grand-Père!

DSCN1565 (1024x768)

Comme à la maison, on vous dit!

On profite aussi d’être posés pour organiser un peu la suite, visa Russe (=casse-tête-chinois), nouvelle planification pour respecter les contraintes météorologiques et pour se prévoir une remise en jambes en douceur (voir Un toit pour la nuit!), expédition des cartes des étapes passées direction Mamouchka, expédition d’un vieux compteur et guide des villes belges direction PatAnnie.

Si les premières heures en Allemagne ont été quelque peu brutales, les rencontres et l’accueil dont nous bénéficions nous le montrent bien : ça vaut le coup de reprendre la route. Ce voyage comporte des risques mais est d’une richesse incroyable!

Cet article a été publié dans 04 - Allemagne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « Vacances » en Allemagne

  1. Anne&Vincent dit :

    Belle trace de bronzage des pieds Stéphane !

  2. Flo et Perrine dit :

    je valide la fricadelle, vous allez voir le danemark c’est encore mieux, faites le plein de curry wurst pour nous !

    bises

  3. Maman dit :

    comment on les contacte tes copains Allemands si on leur trouve un point de chute à Marseille,?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s