Arrivée fracassante en Allemagne!

Au réveil au Motel, la lessive n’est toujours pas sèche et ne parlons même pas des vêtements d’hier. Alors on a séché ce qu’on a pu au sèche cheveux, histoire de pouvoir remettre une partie du linge dans les sacoches parce que tout ce qui reste à l’extérieur reprend la flotte à chaque pluie. D’ailleurs en parlant de pluie, ça continue de bien tomber ce matin. Fidèles à nos philosophies de vie respectives, nos choix vestimentaires sont :

Manue : sandales,  poum-poum-short et pantalon de Kway (pas folle, la brique!), T-shirt et veste étanche.

Stéphane : sandales, short mouillé d’hier, T-shirt mouillé d’hier et veste étanche.

Nous voila partis à la conquête de l’Allemagne. la carte est maintenant au 350 000ème, pas de détails! C’est donc tout naturellement qu’on se perd entre Papenburg et le Kustenkanal qu’on doit longer jusqu’à Oldenburg.

Une fois au bord du Kunstenkanal, c’est facile, c’est toujours tout droit! On s’autorise alors une pause déjeuner. Stéphane passe en mode dévorator de sandwiches, il en mange 5 pendant que j’arrive à en avaler 2, je ne sais pas s’il mâche.

La piste cyclable ressemble plus à un chemin forestier, on perd un temps fou et on se met de la boue un peu partout (il pleut encore par intermittence). Et puis au niveau d’un pont nous réalisons qu’il y a une autre piste cyclable, de l’autre côté de la route, en petit bitume qui va vite. Trop bien, nous voila remotivés, on tape le 25km/h avec un léger vent de travers.

Je flâne en appuyant sur les pédales, je regarde la carte de près, nous avons reprit un bon rythme d’avancement, nous devrions arriver à Oldenburg pour 17h, c’est parfait.

C’est parfait jusqu’à ce que je vois un gros pare-choc noir anormalement près de moi et l’instant d’après je fais des galipettes sur la route en mode troubadour. Pour une fois, je passe devant Stéphane, lui aussi en mode surfeur d’argent sur le bitume.

Que s’est il passé? Un gros pick-up a simplement oublié de vérifier la piste cyclable avant de s’élancer sur la route après un stop. Le chauffard descend de son véhicule, vient voir comment on s’en sort. Je lui crie « get my luggage !« . Une sacoche a pris son envol vers l’infini et l’au-delà pour atterrir à 5m au devant d’un gros camion.

Je me sens pas trop mal, en un seul morceau, je vérifie Stéphane qui semble indemne lui aussi. Nous nous mettons sur le bas coté avec le vélo. Le chauffard me rapporte la sacoche et la poignée de mon guidon. Mince alors le choc a du être plutôt violent, la poignée est déchiquetée, arrachée de mon siège.

Une fois le choc passé nous chargeons le tandem dans le pick up et en route pour Oldenburg où nous trouvons un hôtel pour nous reposer.

Bilan de l’opération: roue arrière voilée, 2 porte-bagages tordus, la sacoche de cuisine qui a fait un gloubiboulga avec tout ce qui a pu éclater dedans : compote de pomme, ketchup. Miam! Le par-choc du pick-up a pris une sacrée misère avec un pock de presque 2 millimètre carré. Il est pas près de se refrotter à un tandem le bonhomme!

En refroidissant, les bleus apparaissent. Le lendemain, un contrôle à l’hôpital pour Manue montre qu’en fait, c’est iron-women, tout devrait rentrer dans l’ordre d’ici quelques jours. Big up à l’hôpital allemand où on est reçu, radiographié et diagnostiqué en anglais et en moins de 2 heures! ça, c’est ce qu’on appelle la classe!

Nous sommes rassurés et c’est maintenant officiel, nous sommes indestructibles!

Nous attendons maintenant quelques pièces pour le tandem et prenons quelques jours de repos bien mérités. A l’hôtel nous avons pu utiliser machine à laver et sèche linge, le grand luxe! Nous pensons reprendre la route en fin de semaine, nous vous tiendrons au courant!

Cet article a été publié dans 04 - Allemagne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Arrivée fracassante en Allemagne!

  1. Rafou dit :

    Allez hop les ratiches sur le bitume… Vous êtes maintenant des vrais cyclistes prêt pour la prochaine étape: on épile le gros JL!
    Pas cool l’épisode…. La prochaine fois, éviter la route, passez par la forêt!
    Bisous les loulous

    • Tu veux qu’on passe par la forêt juste pour le plaisir de nous savoir pleins de boue avoue!
      si on veut épiler JL il va falloir que tu viennes le tenir car quand il a de la cire entre les mains c’est sur mes jambes qu’il préfère la coller! (ce qui en passant me convient pas mal)

  2. Gérard Caussidéry dit :

    Vous êtes vraiment sympas de nous raconter en nous faisant marrer une histoire qui a frisé le pire. Désolé pour ce commentaire de bientôt vieux. Considérez cette aventure comme une chance qui vous aguerrira et vous fera redoubler de prudence. Bises et bonne route, on vous suit.

  3. Elo des iles dit :

    moi je trouvais ça drôle jusqu’à cet épisode. vous allez me rajouter des bandes fluorescentes et un poste de musique ou un truc avec un bruit de moteur pour être entendu, parce que la c’était qu’un gros 4:4. vous allez moins rigoler si c’est un renne russe ou un zébu chinois que vous vous prenez.

  4. Poup' dit :

    C’est ce qu’on appelle un joyeux moisiversaire!

  5. Patricia GOUCHET dit :

    à qq km d’Oldenburg au sud sud-ouest, il y a le village de Garrel, où Mamie a d’excellents amis, que l’on peut contacter pour vous offrir un gite jusqu’à ce que vous soyez remis de vos émotions
    si ça vous dit. Mamie est couchée suite aux agapes nuptiales Petrovanessiennes, mais dès demain matin je peux :
    1. vous filer les coordonnées complètes et exactes
    2. appeler les braves gens et annoncer votre arrivée
    faites signe…

    • Mamie nous a donné le contact mais sans vélo nous ne pouvons nous déplacer. Nous avons trouvé des hotes via couch surfing qui nous accueillent des demain et jusqu’à réparation du vélo, donc ça devrait aller.
      Merci pour la proposition! j’espère que le mariage Petrovanessien s’est bien passé, félicitations aux mariés! je pensais envoyer un message mais nous avons été quelque peu chamboulés ces derniers jours.
      bisoux bisoux

      • latantequifuit dit :

        je suis sûre que les amis en question viendraient vous chercher et vous ramèneraient au vélo. n’hésitez pas à faire signe, ils ne parlent pas français mais je te donne le numéro des Schaeper : 004975456315. Cathy les connaît et fera volontiers l’interprète.
        remettez-vous bien. bisoussssss

      • Si notre attente devait s’éterniser, je fais appel à eux, promis! merci de ton coup de main ma TQF préférée! Nous nous remettons plutôt bien, ma hanche se remet assez vite. Stéphane se repose car le stress le chatouille un peu la nuit. Mais physiquement tout va bien et de mieux en mieux.

  6. Dad & Momo dit :

    Heureusement que vous êtes plus solides que les pick-up allemands! Sinon comment s’est passé le remplissage du « Unfallbericht ».
    Bisous

  7. Charline dit :

    robin des bois, les 4 fantastiques et « buzz-l’éclair » !
    digne d’un scénario de Tarantino avec le ketchup partout!

  8. (Joli)papa dit :

    En fait ce que vous pensiez être un guidon pour MANUE, est juste un « pare-gros-pick-up »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s