Stroobos, ou comment faire 10 bornes pour payer le camping

Aujourd’hui, 70 bornes (+10 en option / on y reviendra).

On est parti au aurore vers 11h. Tente repliée, toutes les sacoches sur le vélo, Manue plie la carte pour la mettre dans le porte carte quand une bonne drache normande a fait son apparition. Bim !  en 3 minutes, on est mouillé. Sale temps de début de parcours.

Après 12min et 43sec, la pluie s’arrête et s’engage un bon gros soleil qui nous suivra jusque l’orage d’arrivée.

Au passage, la ville de baard: 14 pont levis, 37 moutons, 5 maisons, et 812 vélos. Classique.

DSCN1488 (1024x768)70 bornes plus tard, on arrive au camping sous ciel d’orage. Le patron annonce qu’il pleut jamais ici. Il a raison le bougre. Par contre, on a plus de cash. Et au pays bas, ne pas avoir de cash, c’est comme boire une champagne avec du sirop de grenadine : ca craint. Le bougre ne prend pas la carte. Il nous indique un restau dans lequel on pourrait potentiellement demander du cash. De restau en superette, de superette en boucherie, c’est confirmé. Y a pas un péquin qui prend la visa dans le bled. Comme quoi, c’est ici qui faut agresser les petites vieilles, elles doivent avoir le sac a main garni de pognon. Je fini par me résoudre à faire les 5 bornes sller, 5 bornes retour pour trouver une station totale qui prend de ma visa… 

Enfin bon, le camping est magique. Y a pas de lampadaire qui fait veilleuse toute la nuit au cas ou on ait peur des grenouilles et comble du comble, on est a côté du canal, et des péniches passent sans arrêt.  Demain, on approche de la frontière allemande !

Le genoux de stéphane se porte a merveille. Manue est rincée. partie dormir à 08h.DSCN1505 (1024x768)

Cet article a été publié dans 03 - Pays Bas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Stroobos, ou comment faire 10 bornes pour payer le camping

  1. Maman dit :

    c’est pour ça que Stéph il arrose les éoliennes pour avoir du liquide ?
    tant que le liquide ne vous tombe pas sur la tête …
    bisous Annie

  2. (Joli)papa dit :

    Oups !!! voir une péniche passer …

  3. (Joli)papa dit :

    Ne pas avoir de liquide alors que l’on possède des sacs étanches c’est un comble !!!
    Voir une péniche passée à côté de sa tente : le pied !!
    Bisous à vous deux

  4. Mum dit :

    C’est un comble de manquer de liquide au bord du canal!
    Gros bisoux les explorateurs
    Mum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s